L’ultime question – Juli Zeh

ultime question

Un jeune homme accusé de meurtres se prétend originaire du futur où ses victimes vivent bel et bien. Il serait devenu assassin pour prouver l’existence de mondes multiples… Sollicités par la presse pour des éclaircissements scientifiques, Sebastian et Oskar, inséparables amis du temps de leurs études de physique, s’adonnent à une joute télévisuelle sur des questions cruciales : Qu’est-ce que la réalité ? Est-elle unique ? Existe-t-elle en dehors de notre perception ? Quelques jours plus tard, un homme meurt et un enfant est enlevé. Les notions qui préoccupaient les deux hommes changent tout à coup de signification, et le commissaire Schilf se fraye un chemin à travers la jungle des indices présents ici-bas, dans le seul monde réel qu’il nous soit permis de connaître. Mêlant métaphysique et physique quantique à la question de notre rapport au réel et au virtuel, L’Ultime Question propose une intrigue haletante, servie par une intelligence redoutable.

MON AVIS : Riche et original.
Hajar, si tu me lis, oui, j’avoue, je suis faible devant tes conseils mais je te dis merci. Ce livre fut un coup de coeur pour Hajar, quant à moi, j’avais commencé par flasher sur la couverture.
Pour moi ce fut une lecture intéressante, inhabituelle, riche et un peu incommodante. C’est un livre qui fourmille d’idées qui poussent à réfléchir, sur les mondes parallèles, sur la vie, la mort, la science, la maladie, le rapport à la vie, le rapport à l’autre. L’histoire est très bien écrite et très originale, le seul bémol, qui m’a gênée pour que ce ne soit pas un coup de coeur, fut l’ambiance un peu trop froide glaciale pour moi, dans laquelle je ne me sentais pas vraiment à l’aise, ou peut-être avais-je besoin d’un peu plus de chaleur en cette période de vacances d’été? Je crois que c’est un livre que je relirai, à une autre période, pour me faire une idée peut-être un peu plus objective, car ce livre est pour moi comme un tableau de Dali, on ne voit jamais tout au premier coup d’oeil, il faut y revenir et y revenir encore pour en relever toutes les subtilités. En revanche, il a l’avantage de se lire rapidement, en enchaînant ses chapitres courts.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’ultime question – Juli Zeh

  1. Je note ce titre, tu me donnes envie de le lire 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai un livre de cet auteur dans ma PAL, La Fille sans qualités, que l’on m’avait vivement conseillé. Je ne connais pas cet auteur mais son univers pourrait me plaire.

    J'aime

  3. d’infinies possibilités de fuite…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s